Monastère de Lamayuru – Yung Drung Tharpa Ling, appelé aujourd’hui Lamayuru, est le plus ancien monastère tibétain du Ladakh ; sa partie la plus ancienne date du XIe siècle. Il est situé à cent vingt-sept kilomètres à l’ouest de Leh, à une altitude de 3550 m. La légende raconte qu’à l’époque du Bouddha Shakyamuni, la région où se situe actuellement Lamayuru se trouvait sous un grand lac abritant des Nagas. (Les Nagas sont considérés comme des génies des eaux. Ce sont des habitants des mondes souterrains et ils gardent jalousement les trésors immenses et mystérieux. Ce sont des êtres chimériques à corps de serpent, généralement représentés avec plusieurs têtes (cinq ou sept), des gueules de chien, des yeux exorbités). À l’est du lac se dressait une petite colline aride, localement appelée Skambur. On dit que lorsque l’Arhat Madhyantika (Un missionnaire bouddhiste qui introduisit le bouddhisme au Cachemire sous le règne d’Ashoka (arrivé au pouvoir en 273 avant JC) se rendit au lac de Lamayuru et fit des offrandes d’eau au Nagas, il fit se fissurer le sol du lac et s’échapper l’eau. De grandes montagnes ocres, monastère perché sur une colline, quelques cheminées de fée, et une petite rivière qui coule au fond de la vallée. C’est très beau.Quant au monastère actuel, il héberge 200 moines de l’ordre Drikung-Kagyu dont une cinquantaine de jeunes moinillons.